RWANDA - KININI - Zab Café  - Zab Coffee Roaster
RWANDA - KININI - Zab Café  - Zab Coffee Roaster
RWANDA - KININI - Zab Café  - Zab Coffee Roaster
RWANDA - KININI - Zab Café  - Zab Coffee Roaster

RWANDA - KININI

Prix régulier - Regular price $0.00 $22.00 En vente - Sale

Le café est torréfié le lundi et mardi, pour être envoyé le jeudi ou vendredi.  Nous expédions uniquement des grains entiers.
The coffee is roasted on Monday and Tuesday, to be sent on Thursday or Friday. We only ship whole beans. 
 

CITRON, RAISIN VERT, FÈVE DE CACAO, FLORAL
CITRUS, GREEN GRAPE, CACAO BEAN, FLORAL

VARIÉTÉ : BOURBON 139

COOPÉRATIVE : KININI COFFEE

PROCÉDÉ : LAVÉ

ALTITUDE : 1830 - 2200 M

Pour saisir comment un groupe d’individus peut arriver à produire un café de 87 points, dès sa première année de production, il faut comprendre les humains qui se cachent derrière. « Des rêveurs ». C'est ce que tout le monde disait de Jacquie Turner et Malcolm Clear, alors qu’ils souhaitaient mettre sur pied une école pour les jeunes de l'est du Rwanda, il y a 10 ans. Animés par le désir d'aider les enfants du génocide, ils ont fait de ce rêve une réalité. Mais en côtoyant les gens de la région, ils ont compris que les enfants n’avaient pas seulement besoin d’éducation. Ils ont donc fait pression sur le gouvernement local et les donateurs internationaux afin qu'ils soutiennent la construction d'une pharmacie locale, d'un établissement de micro-crédit et d’autres services essentiels à la communauté qui entoure les jeunes. Une fois ces actions réalisées, le duo a recommencé à rêver; mais cette fois, de café…

À l’époque, ils ne s’y connaissaient pas beaucoup en la matière, mais ils savaient que le gouvernement rwandais soutenait une transition vers le café de spécialité et ils voulaient voir dans quelle mesure ils pourraient tirer parti de cette bonne volonté pour aider la communauté. Ils ont donc passé des années à solliciter les conseils d'experts de l'industrie du café et ont parcouru le Rwanda en entier afin de trouver une communauté intéressée par ce genre d’aventure, qui posséderait en plus, les éléments propices à la culture d’un bon produit.

Après avoir passé d'innombrables heures à arpenter des fermes, en compagnie d’agronomes et de pédologues, ils ont choisi de s’installer à une heure au nord de Kigali, lieu non seulement époustouflant pour ses panoramas, mais également pour sa haute altitude qui surplombe la région du lac Kivu. Il y avait cependant un problème : on y cultivait peu (ou pas) de café. Alors Jacquie et Malcom ont dû imaginer des solutions.

Et... s’ils donnaient des grains de café aux agriculteurs pour en faire pousser? Et... s’ils donnaient aux agriculteurs un soutien technique sur la manière de cultiver du bon café? Et... s’ils mettaient une station de lavage à leur disposition? Et... s’ils leur donnaient un moulin à sec pour le transformer? Et... s’ils créaient une société d'exportation au Rwanda pour le vendre et une société d'importation au Royaume-Uni pour aller encore plus loin? Et... si 10% des bénéfices allaient directement dans l’investissement de projets de développement en éducation, santé, etc. Et... s’ils aidaient à orienter les agriculteurs afin qu'ils puissent gérer eux-mêmes leurs affaires, sans nécessiter d’aide extérieure? Bref, ils imaginèrent plusieurs options, tout en se butant à plusieurs portes fermées. Malgré tout, ils ne quittèrent jamais leur objectif de vue. Si bien qu’après des années de lobbying auprès du gouvernement local, de la Banque de développement des agriculteurs du Rwanda et d'innombrables autres regroupements, en 2014, leur projet a finalement reçu le feu vert. Un projet sans précédent dans les environs. Après la signature de "baux" pour des parcelles de terrain appartenant à divers agriculteurs de la région, Kinini Coffee prenait enfin forme.

Puis ils commencèrent à regrouper des agriculteurs, leur distribuer des plants de café, à organiser des formations et à élaborer la construction d’une station de lavage. La courbe de leur apprentissage était fulgurante. Toutes les fois qu’une question sur le café émanait, ils interrogeaient trois spécialistes plutôt qu’un, triangulant ainsi les réponses reçues avant de prendre la plus éclairée des décisions possibles.

Et maintenant, quel est le résultat de ce travail acharné? En 2017, leur première récolte a été des plus fructueuses, trois ans seulement après la plantation des caféiers. N’ayant aucune idée de ce à quoi leur café goûterait en bout de ligne, tous les intervenants de la chaîne de travail y avaient mis leurs cœurs et âmes (des soins apportés aux arbres par les agriculteurs, à la cueillette des cerises, en passant par la station de lavage et les tables de séchage) et ça a porté fruits. Ils ont réussi !

Ceci dit, tout ça n'est que le début de leur histoire. Kinini a le vent dans les voiles et plusieurs nouveaux projets à venir. D’ici là, levons notre tasse à la qualité de leur café, leur incroyable leadership et leur succès!

PARAMÈTRES RECOMMANDÉS POUR L'ESPRESSO

CAFÉ MOULU 18,5 G
CAFÉ DANS LA TASSE 32 G
TEMPS D'EXTRACTION 30 SEC


VARIETY : BOURBON 139 

COOP : KININI COFFEE

PROCESS : WASHED

ALTITUDE : 1830 - 2200 M

To understand how a group can produce 87 point coffee in their first year of production, you have to understand the people behind the coffee. Dreamers. That's what everyone called Jacquie Turner and Malcolm Clear when they wanted to start a school for children in Eastern Rwanda 10 years ago. Driven by the desire to help the children of the genocide, they made that dream a reality. As they got to know that community they realized that these children needed much more than just education, and consequently, they lobbied the local government and international donors to support the construction of a local pharmacy, micro-finance credit institution, and other services to support the community that supports these children. After that being done, the duo started dreaming again; but this time, of coffee…

By then, they didn't know much about it, but they knew that the Rwandan government was supporting a transition towards specialty coffee and wanted to see how far they could leverage that goodwill towards helping a community. They spent years soliciting advice from experts across the coffee industry and traveled all over Rwanda to look for a community that was interested in such a venture and was conducive for growing good coffee. After countless hours walking around farms with agronomists and soil-scientists, they settled on an area just an hour north of Kigali, that is not only stunning for it's views, but it's high elevation that dwarfs even the well-known Lake Kivu region. There was only 1 issue there. There wasn't much coffee being grown there. So they dreamt up a solution. What if... they gave farmers coffee to grow? What if... they gave farmers technical support on how to grow good coffee? What if...they gave farmers a washing station to process it? What if...they gave farmers a dry mill to further process it? What if...they set up an export company in Rwanda to sell it, and an import company in the UK to own it even further? What if...10% of the profits went directly to development project investments in (education, health, etc.) What if...they helped organize these farmers so that they can manage themselves and eventually the business without them? What if...It was a lot of dreaming, that was met with a lot of doors being slammed in their face. Set-backs that would deter the most resilient of us did nothing to dissuade these two from their goal. After years of lobbying the local government, the Development Bank of Rwanda farmers themselves, and countless other parties, their project was finally green-lit in 2014. The structure of the project was unprecedented. Kinini Coffee signed a "lease" on parcels of land owned by various farmers throughout the area.

They started distributing coffee seedlings to farmers, setting up trainings, building their washing station, and organizing farmers. Their learning curve in coffee was meteoric. Whenever the needed an answer to a coffee question, they would ask three specialist instead of one and triangulate their responses before making the most informed decision. A truly detailed oriented team. The result? In 2017 (3 years after the trees had been planted) they had their first harvest of any substantive volume. They had no idea how their coffee was going to taste, but they poured their heart and soul into it anyway. The care taken at the farm (by farmers incentivized to do so) at the washing station, during cherry collection, and on the drying tables paid off. They had done it.

This is only the beginning of their story. What's next? It would take an entire book to describe their ambitions, but a quick preview of things to come are...A new cupping lab at the WS, A new dry mill next to the WS, A satellite project with a space imaging company to identify soil characteristics for their farmers, and help inform what makes the most sense to grow. To be clear, the word is getting out about Kinini. About their unique model, about their coffee, and their incredible leadership.

RECOMMENDED PARAMETERS FOR ESPRESSO

GROUND COFFEE 18,5 G
COFFEE IN THE CUP 32 G
EXTRACTION TIME 30 SEC